En 2015, je vais accomplir…

« La clé du succès, c'est de savoir exactement ce qui compte le plus à vos yeux, puis de faire le maximum tous les jours pour améliorer les choses, même quand vos efforts ne semblent mener à rien. » Anonyme

En 2014, j’ai réalisé un de mes désirs…  j’ai publié une de mes œuvres!  Eh oui.  Pourtant, je ne m’étais même pas fixé cet objectif au début de l’année.  Disons que je n’ai pas écrit un roman, une série télévisée, un poème ou développé une application internet sur la recherche de mots.  Non, mais, avec l’amour du mot écrit, je peux finalement ajouter ‘blogueuse’ à mon répertoire.  En effet, comme vous le savez, depuis août 2014, j’écris l’éditorial en français pour le nouveau site web LaVaLab.  (Je veux vous remercier pour votre soutien…  et j’espère que vous visitez le site régulièrement.)  2015.  OUF!  Bonne année à tous!  Comme à chaque année, j’ai réservé mes deux dernières semaines de vacances pour la fin décembre dans le but de recharger mes piles à ‘full’ et revenir au boulot avec un dynamisme aigu.

J’adore le nouvel an.  J’aime revoir mes collègues de travail en janvier, tous énergisés, heureux et heureuses de recommencer à affronter leurs défis.  Les ‘bonne année’ et les bisous sont abondent.  C’est comme si on commençait à nouveau notre quotidien, sans devoir tout recréer.  On fait des nouvelles listes et on révise les vieilles.  C’est le temps de réévaluer ce qu’on a confirmé il y a à peine un mois.  Dans la plupart des cas, les changements ne sont que mineurs, mais l’exercice est important et nous amène une énergie qui nous permet, ou plutôt nous oblige à regarder nos priorités et nos actions d’une perspective différente.

Les jours, les semaines, les mois, les ans… ils passent tous très vite.  On dit souvent qu’on ne voit pas le temps passer.  Il y a tellement de choses à faire, on dirait qu’on manque de temps.  Que nous réserve 2015?  Si on veut une année productive, il faut planifier.  Moi, je dois sortir mon ordi et ‘écrire’ mes objectifs.  (Si c’est votre crayon qui vous inspire et fait ressortir vos pensées les plus intimes, allez-y avec le plomb.)  C’est bien plus facile de se laisser vaguer en composant les plus beaux courriels (Dieu sait qu’on doit se rattraper en janvier après ce répit des fêtes.)  Mais, sans effort, on ne peut s’améliorer.

Comment établir une résolution (disons que ce n’est plus le mot le plus populaire aujourd’hui?)  Premièrement, il faut déterminer où vous voulez aboutir.  Ça ressemble à quoi le résultat?  Par exemple, si vous voulez publier un livre, peut-être que votre résolution serait d’obtenir un financement.  Il faut ensuite identifier le plan qui vous permettra à accomplir votre objectif.  1) visiter les sites web artistiques (tels que www.lavalab.ca), 2) consulter la bibliothèque municipale et 3) parler à d’autres auteurs.  La prochaine étape est critique, soit de suivre le plan d’attaque.  Combien de défis ne voient jamais le jour?  (N’oubliez-pas que vous avez encore tous ces courriels à réviser.)  Établissez un chemin critique avec des échéances (par exemple, visiter 5 sites web en janvier.)

Un projet inattendu vous tombe dans les bras en mars?  Pas de problème.  Il faut réévaluer constamment.  N’utilisez surtout pas un recul ou un délai pour vous décourager et abandonner votre projet.  Il ne suffit que d’ajuster vos échéanciers.  Vous pouvez améliorer votre chemin critique en prenant en considération les activités et projets récurant.  Il est inutile d’avoir des attentes irréalistes (du genre je vais perdre 10 kilos par mois)…  vous serez déçu et, en fin de ligne, découragé.

L’étape finale est de s’autoévaluer.  Votre projet a été réalisé?  Si oui, bravo!  Si non, vous avez peut-être quand même réussit.  La vie est souvent compliquée.  C’est pourquoi il y a une série complète pour les ‘nuls’. (voir www.pourlesnuls.fr) J’ai rencontré un gestionnaire qui s’était fixé comme objectif de franchir le sommet du Mont Everest.  Il s’est entrainé pour 6 mois.  Suite à une tempête de neige, il n’a pu compléter son ascension.  Il a, cependant, réussit à compléter sa formation, s’est rendu jusqu’au Népal et a grimpé une partie de la montagne.  Il en a appris beaucoup et est revenu de son excursion avec une énergie incroyable.  Pour lui, ça a été une réussite, même s’il ne s’est pas rendu au sommet de la montagne.

Comment définissez-vous le succès?  Avez-vous établit des résolutions pour l’année 2015?  Je vous invite à les partager avec nous au francais@lavalab.ca.  Bon succès!

Mona Babin
Éditrice et développeur de contenu français


LaVaLab Editorials

  • Le livre, objet indispensable de l'été Le livre, objet indispensable de l'été Learn More
  • Gabriel Osson, artiste francophone Gabriel Osson, artiste francophone Learn More
  • MOSAIQUE, pour le plus grand plaisir des lecteurs francophones MOSAIQUE, pour le plus grand plaisir des lecteurs francophones Learn More
  • L'influence des écrivains afro-canadiens dans la littérature et la L'influence des écrivains afro-canadiens dans la littérature et la Learn More
  • Résolutions littéraires en 2016 ... Résolutions littéraires en 2016 ... Learn More
  • Pourquoi pas un livre? Pourquoi pas un livre? Learn More
  • Reading, A Way To Remember Read, a way to commemorate and remember the wars that were fought. Learn More
  • La lecture, une façon de se souvenir Lire, une façon de se souvenir. Learn More
  • "La mort", thème récurrent dans la littérature "La mort", thème récurrent dans la littérature. Learn More
  • Giles Blunt: IFOA MARKHAM Interview Two-time winner of the Arthur Ellis Award for Best Novel and a recipient of the British Crime Writers’Macallan Silver Dagger. Learn More
  • Entering A Poem Bench & Books - Make it come to life. Learn More
  • Transition de l’été à l’automne : une rentrée littéraire foisonnante Passage de l'été à l'autome : une rentrée littéraire foisonnante ! Learn More
Visual Arts Literary Arts Explore LaVaLab Sign Up for Updates

Enter your email address and full name to receive updates.

Copyright 2014 LaVaLab. All rights reserved. Design by XI Digital