Love Letter to An Art Practice

By Samantha Rodin, Visual Arts Editor, LaVaLab, visualarts@lavalab.ca

In lieu of Valentine’s Day, Sheniz Janmohamed (LaVaLab Literary Arts Editor) and I decided to create an exercise in writing love letters to our personal art practices. At first thought, this may sound self-indulgent but it’s not in the slightest. Looking at your work and speaking to it as though it were an external being allows you to critically examine how you feel in relation to the work you make. This in turn may help you view your practice more objectively; evaluating what is working for you and what you would like to improve upon. It’s also a great exercise to activate in conjunction with the plan I highly suggest you write as discussed in my last editorial.

Here’s my first “love letter” to my art practice:

Dear Art Practice,

We have had somewhat of a long distance and turbulent relationship but I still love you, respect you and consider you a significant part of my life that helps define who I am and my voice within this chaotic world we all live in.

I’ve been reflecting on our past – from the beginning to where we are now. It all started in a darkroom. Though chemicals filled the air and I know you weren’t healthy for me, I still spent hours with you, meticulously tweaking filters and exposure time until you were perfect.

Painting then poured into my daily grind – lyrical, vibrantly coloured and tremendously textured. Dancing ghosts and physical gestures made me become addicted to your process. Though after the first, subsequent impulsions never quite resulted in the same cohesive composition.

We then moved off the two-dimensional plane and began experimenting with monochromatic texture and light. Somehow taking principles of photography, painting and sculpture, blending them together to share a melancholic tale of sterile modern environments, medical procedures, consumption patterns and the questioning how resilient truly are we?

You drove me to do some strange things, such as collecting the left over bones of the food I served to unsuspecting diners. You led me to research taxidermy techniques then began toying with strange chemical combinations to make you sanitary to work with. You were a labour of love that many witnessed, and although sometimes painful, you launched a new series of investigation and experimentation that continues today.

Fear of appropriation set in and you became as representationally removed as the white surfaces you lay on. Yet in your distant nature, you still managed to be beautifully poetic, quietly bold and very playful.

Though we haven’t seen each other in exactly one year, I still feel your presence and know that we will be reunited soon. You will look, act and function differently but that intrigues me. I know not where we are headed but I do know that I eagerly anticipate being part of your unwritten journey.

Love always,
Sam

Now it’s your turn…

Image: Samantha Rodin, ‘Barely There,’ plaster, various dimensions, 2011
 

Lettre d’amour à une pratique d'art

Par Samantha Rodin, Éditrice arts visuels, LaVaLab, visualarts@lavalab.ca

Au lieu de célébrer la Saint Valentin, Sheniz Janmohamed (l’éditrice des arts littéraires de LaVaLab) et moi avons décidé de créer un exercice d’écriture de lettres d'amour à nos pratiques d’art personnelles.  À première vue, cela pourrait paraître complaisant, mais ce ne l’est vraiment pas. En regardant votre travail et en lui parlant comme si c’était un être extérieur vous permet d'examiner de manière critique comment vous vous sentez par rapport au travail que vous faites. Cela peut vous aider à visualiser votre pratique de façon plus objective; évaluer ce qui fonctionne pour vous et ce que vous souhaitez améliorer. C’est aussi un excellent exercice pour activer en conjonction avec le plan que je suggère fortement que vous écrivez comme indiqué dans mon dernier éditorial.

Voici ma première "lettre d'amour" à ma pratique d'art:

Chère pratique d’art,

Nous avons eu une relation de longue distance et un peu tumultueuse, mais je t’aime toujours, je te respecte et je te considère une partie importante de ma vie qui m’aide à définir qui je suis.  Tu es ma voix dans ce monde chaotique dans lequel nous vivons.

J’ai réfléchi au sujet de notre passé - du début à où nous en sommes aujourd’hui. Tout a commencé dans une chambre noire. Bien que les produits chimiques remplissaient l'air, sachant que tu n’étais pas un élément sain pour moi, j’ai quand même passé des heures avec toi, peaufinant minutieusement tes filtres et ajustant ton temps d'exposition jusqu'à ce que tu sois parfait.

La peinture s’est ensuite introduite dans mon quotidien - lyrique, aux couleurs vives et extrêmement texturées. Des fantômes de danse et des gestes physiques m’ont fait devenir accro à ton processus. À vrai dire, les premières impulsions ultérieures n’ont jamais abouti  tout à fait de façon aussi cohésive par après.

Nous sommes ensuite passés du processus à deux dimensions et avons commencé à expérimenter avec la texture et la lumière monochromatique. Assemblant les principes de la photographie, de la peinture et de la sculpture, les mélangeant ensemble pour partager un conte mélancolique d'environnements modernes stériles, considérant les procédures médicales, les modes de consommation et de l'interrogation… je me questionne à déterminer si je suis si résiliente

Tu m'as poussé à faire des choses étranges, comme la collecte d’os délaissés de mes invités qui ne s’en méfiaient pas. Tu m’as mené à faire des recherches techniques de taxidermie puis commencer à jouer avec d'étranges combinaisons chimiques pour s’assurer que tu serais sanitaire à manipuler. Tu étais un travail d'amour que beaucoup ont témoigné et, bien que parfois douloureux, tu as lancé une nouvelle série d'investigation et d'expérimentation qui se poursuit aujourd'hui.

La peur d'appropriation s’est installée et tu t’es retiré aussi rapidement que les surfaces blanches sur lesquelles tu te situais.  Pourtant, dans ta nature lointaine, tu as encore réussi à être joliment poétique, tranquillement audacieux et très espiègle.

Bien que notre dernière rencontre date d’il y a un an exactement, je sens encore ta présence et je sais que nous serons réunis bientôt. Tu auras changé ton apparence, tu agiras et fonctionneras différemment mais c’est ce qui m’intrigue. Je ne connais pas notre cheminement, mais je sais que j’attends avec impatience de faire partie de ton voyage inédit.

Avec amour, pour toujours,

Sam

Maintenant c’est à ton tour ...

Image: Samantha Rodin, ‘Barely There,’ plaster, various dimensions, 2011

 


LaVaLab Editorials

  • De Toronto à Ottawa an passant par Sudbury, un été culturel en Ontario. De Toronto à Ottawa an passant par Sudbury, un été culturel en Ontario. Learn More
  • Célébrons la culture et l'identiété autochtone avec Nathalie Bertin, artiste franco-métisse Célébrons la culture et l'identiété autochtone avec Nathalie Bertin, artiste franco-métisse Learn More
  • Featured Visual Artist of the Month: Alice Zilberberg Alice Zilberberg interviews with LaVaLab Visual Arts Editor Samantha Rodin Learn More
  • Artiste du mois: Alice Zilberberg Artiste du mois: Alice Zilberberg para Samantha Rodin Learn More
  • la francophonie en couleur la francophonie en couleur Learn More
  • Featured Visual Artist of the Month: Adi Zur Visual Arts Editor Samantha Rodin interviews Artist of the Month: Adi Zur Learn More
  • Que faire pendant la relâche en Ontario ? Que faire pendant la relâche en Ontario? Learn More
  • Toronto Outdoor Art Exhibition: A 55-Year Legacy Toronto Outdoor Art Exhibition: A 55-Year Legacy Learn More
  • Featured Visual Artist of the Month: Imam Azhari Visual Arts Editor Samantha Rodin interviews Artist of the Month: Imam Azhari. Learn More
  • La sculpture de glace La sculpture de glace Learn More
  • Featured Visual Artist of the Month: Michelle Tourikian Visual Arts Editor Samantha Rodin interviews Visual Artist of the Month Michelle Tourikian Learn More
  • Exhibitions, Galleries and Art Fairs to Visit in 2016 The new year brings new opportunities to show case your work and see what others are doing. Learn More
Visual Arts Literary Arts Explore LaVaLab Sign Up for Updates

Enter your email address and full name to receive updates.

Copyright 2014 LaVaLab. All rights reserved. Design by XI Digital