MOSAIQUE, pour le plus grand plaisir des lecteurs francophones

Par Marie Martel, Éditrice du contenu francophone, Lavalab

 

Être francophone en Ontario est une grande richesse et un privilège même si cela peut parfois s’avérer un défi sur le plan culturel. En effet, nous sommes toujours à la recherche d’activités et de places ou nous pouvons vivre et partager notre langue. La fermeture des 2 librairies francophones à Toronto, la librairie Champlain puis la Maison de la presse, avaient suscité beaucoup de réactions des lecteurs francophones très attristés par la disparition de ces lieux culturels. Même s’il existe d’autres moyens pour se procurer des livres, j’avoue que mon plus grand plaisir reste d’errer dans les allées d’une librairie. La librairie est un espace d’évasion, c’est bien plus que l’achat d’un simple livre : c’est pouvoir tourner quelques pages, s’imprégner de l’atmosphère, s’évader pour quelques instants et profiter des conseils de notre libraire.
 
Quel a donc été la joie et la satisfaction des francophones et francophiles Torontois à l’annonce de l’ouverture de MOSAIQUE, la nouvelle librairie francophone de Toronto. Cette ouverture a été rendue possible grâce à la collaboration entre l’Alliance française de Toronto et Happie Testa, libraire et copropriétaire de la librairie Rainbow Caterpillar. J’ai eu la chance de rencontrer Happie à plusieurs reprises et je dois avouer que sa passion des langues et plus particulièrement de la langue française est admirable.
 
 

Interview 

 

M : Pour commencer cet entretien, parlez-nous de vous et de votre parcours. Comment et pourquoi êtes-vous devenue une libraire ?

H : Comme beaucoup de monde, j’ai toujours aimé lire. La lecture était pour moi une façon de rêver, d’être transportée dans d’autres mondes, soit réels, soit imaginaires. Mais c’est quand j’eu ma fille Stella que j’ai commencé à éprouver le désir de transmettre cet amour aux enfants. C’est pour cette raison qu’en 2011 nous avons ouvert la librairie multilingue pour enfants Rainbow Caterpillar. Comme ma fille était à l’école francophone, peu à peu je me suis rendue compte qu’il n’y avait vraiment pas de bons endroits pour acheter des livres en français dans le Grand Toronto, et voilà nous avons créé une section francophone qui est très vite devenue la plus riche de la librairie Rainbow Caterpillar. Maintenant cela s’est transformée en la Librairie Mosaïque

 
M : Quelques mots pour présenter votre librairie aux lecteurs et pourquoi le nom de MOSAIQUE ?

H : La librairie Mosaïque a pour but de servir la communauté francophone et francophile du Grand Toronto. Comme la communauté de Toronto, la communauté francophone elle-même est marquée par une grande diversité, alors voilà le nom Mosaïque, car nous sommes tous des petits morceaux de la mosaïque francophone au grand Toronto.

 
M : Qu'est-ce qui a motivé votre décision de vous associer à l'Alliance Française de Toronto (AFT) pour ouvrir une nouvelle librairie francophone ?

H : En fait moi de Rainbow Caterpillar et le directeur de l’AFT Thierry Lasserre, nous avions tous les deux la même vision, le même désir de bâtir non seulement une librairie comme magasin, mais un point de rencontre littéraire, un espace ou tout le long de l’année le public, les écrivains, les poètes, les lecteurs pourraient se retrouver et trouver de l’inspiration littéraire.

 

M : En quoi consiste votre travail quotidien ?

H : Quand on est propriétaire d’une librairie, on a plusieurs rôles, et mes favoris c’est celui d’accueillir la communauté, de communiquer avec les visiteurs pour mieux comprendre leurs gouts et leurs besoins au niveau du livre. J’aime beaucoup aussi soutenir les auteurs et les éditeurs en organisant des lancements de livre, des activités, des présentations, pour adultes ainsi que pour les enfants.

 
M : Que pouvons-nous trouver dans votre librairie ? Avez-vous différentes sections ?

H : La librairie Mosaïque est une librairie généraliste ou l’on trouve de tout, des romans, des essais, des biographies, des livres de cuisine, aussi que des BDs des livres pour enfants, des contes illustrées, des romans jeunesse, des cahiers. Bientôt nous aurons aussi de la belle papeterie, des cartes de souhaits en français, des petits cadeaux et plus encore.

 

M : Travaillez-vous avec des établissements scolaires ?

H : Bien sûr, nous travaillons fréquemment avec les écoles pour ce qui est des matériaux scolaires et aussi en offrant un service de foires de livres.

 
M : Pourquoi conseilleriez-vous aux lecteurs d'aller chez vous plutôt que de commander son internet ?

H : La librairie donne aux lecteurs la possibilité de bouquiner, de venir chercher les nouveautés, faires des découvertes inattendues ou bien parler avec le libraire des dernières nouveautés.

 

M : Proposez-vous des animations, activités autour du livre (soirée de dédicace, lancement de livres ...)

H : En Novembre nous avons accueilli l’écrivain Gabriel Osson pour le lancement de son dernier livre On a marché sur les étoiles. En Janvier, nous avons eu Alex A., l’auteur de la BD l’Agent Jean, qui a fait une très belle animation pour les enfants. Nous avons déjà planifié de lancements de livres pour Avril, et nous sommes toujours à la disposition des auteurs pour des activités, des séances de dédicace et lancements de livres.

 
M : Quel bilan tirez-vous depuis l'ouverture de la librairie en novembre 2015 ?

H : C’est encore trop tôt pour tirer un bilan, mais ce qui est certain c’est que nous sommes au service de la communauté et nous comptons sur la communauté pour la longue-durée de la librairie qui vise à se faire partie intégrale de la vie littéraire et communautaire de la francophonie Torontoise et d’ailleurs.

 

Je remercie Happie Testa d’avoir répondu à ces questions et lui souhaite un grand succès. Je vous invite à visiter et à soutenir la librairie MOSAIQUE (24 Spadina Rd, dans les locaux de l’Alliance Française de Toronto), nouvelle place de la littérature francophone à Toronto (http://mosaiquetoronto.ca/fr/)

 

LaVaLab Editorials

  • Le livre, objet indispensable de l'été Le livre, objet indispensable de l'été Learn More
  • Gabriel Osson, artiste francophone Gabriel Osson, artiste francophone Learn More
  • L'influence des écrivains afro-canadiens dans la littérature et la L'influence des écrivains afro-canadiens dans la littérature et la Learn More
  • Résolutions littéraires en 2016 ... Résolutions littéraires en 2016 ... Learn More
  • Pourquoi pas un livre? Pourquoi pas un livre? Learn More
  • Reading, A Way To Remember Read, a way to commemorate and remember the wars that were fought. Learn More
  • La lecture, une façon de se souvenir Lire, une façon de se souvenir. Learn More
  • "La mort", thème récurrent dans la littérature "La mort", thème récurrent dans la littérature. Learn More
  • Giles Blunt: IFOA MARKHAM Interview Two-time winner of the Arthur Ellis Award for Best Novel and a recipient of the British Crime Writers’Macallan Silver Dagger. Learn More
  • Entering A Poem Bench & Books - Make it come to life. Learn More
  • Transition de l’été à l’automne : une rentrée littéraire foisonnante Passage de l'été à l'autome : une rentrée littéraire foisonnante ! Learn More
  • Transitioning The last glorious days of summer! Learn More
Visual Arts Literary Arts Explore LaVaLab Sign Up for Updates

Enter your email address and full name to receive updates.

Copyright 2014 LaVaLab. All rights reserved. Design by XI Digital